ADOPTER UN GALGO

 

SHEERAZADE DANS LES DUNES

Le GALGO en Espagne est un lévrier utilisé pour la chasse au lièvre , éventuellement au renard parfois même au sanglier. C’est une tradition ancestrale de chasser avec son galgo ou ses galgos, chaque chasseur élève ses lévriers pour les utiliser comme un outil de chasse.

À la fin de chaque saison de chasse, des milliers de galgos sont chaque année, sacrifiés, abandonnés, tués par pendaison lente, brûlés vifs, mutilés, trainés derrière des voitures, jetés vivants dans des puits…
Ceux qui seront nés sous le signe de la chance seront récupérés par des refuges afin d’être soignés et préparés pour une éventuelle adoption.

Les autres finissent leur vie dans des perreras, les couloirs de la mort, agonisants souvent sans soins, sans eau ni nourriture puisque de toute façon ils seront souvent gazés au bout d’une période d’attente légale. Ceux là n’auront aucune chance d’être proposés à l’adoption à moins que des bénévoles espagnols ne viennent les chercher pour les sortir de cet enfer.

De nombreuses associations espagnoles oeuvrent pour faire connaitre le martyr de ces chiens. Un grand nombre d’associations dans de nombreux pays européens se sont jointes à ce combat pour dénoncer cette coutume barbare qui perdure  toujours.

Un chien qui a mal chassé a déshonoré son propriétaire et pour laver cet affront le chien doit être tué dans les pires conditions d’où une mort lente  dans la souffrance.

Un lévrier est un chien d’une grande douceur, plutôt timide, voir craintif… D’un bon gabarit puisqu’ils peuvent mesurer de 60 cm au garrot pour les femelles à environ 75 cm pour les mâles.

Au Moyen Age ils appartenaient aux seigneurs, puis peu à peu les notables et les populations moins aisées ont pu les acquérir.

Le lévrier est un grand chien, qui a besoin d’espace afin de pouvoir courir. Néanmoins il s’accommode très bien d’un endroit douillet pour s’y prélasser des heures. De grands paniers adaptés à leur taille sont parfaits mais attention car vos canapés leurs conviendront parfaitement et si vous les laissez s’y poser  ils ne voudront plus en partir !

ATENA DANS LES DUNES